Ar Men – L’enfer des enfers

  • Ar Men – L’enfer des enfers

Ar Men L'enfer des enfers

Transféré en février 2015 sur le phare Ar-Men, pour les besoins d’un petit film de fiction réalisé par Hervé Jouon pour Thalassa, Emmanuel Lepage joue son propre rôle d’un dessinateur qui vient travailler in situ pour les besoins d’un album. Dès la diffusion du film, Claude Gendrot, son éditeur chez Futuropolis, l’appelle et lui demande : “ Alors ? Le livre on le sort quand ? ”

Au loin, au large de l’île de Sein, Ar-Men émerge des flots. Il est le phare le plus exposé et le plus difficile d’accès de Bretagne, c’est-à-dire du monde. On le surnomme l’Enfer des enfers. Remontant aux origines, Emmanuel Lepage retrace le chantier titanesque qu’une poignée d’hommes a mené à mains nues au XlXe siècle. Il a fallu des années pour parvenir à terrasser le rocher (ar men en breton), premier écueil sur lequel se fracasse la houle atlantique. De là, il explore tout ce que la mer charrie de mythes, d’engloutissements, de naufrages, d’actes héroïques et de défis techniques. Tramant avec virtuosité l’imaginaire et les prouesses humaines, il dépeint sans relâche l’humanité face à ce qui la dépasse : la puissance des éléments marins, la mort… Sous la forme d’une balade illustrée en grands formats, cette exposition, au travers de planches ou illustrations extraites de l’album, donne un aperçu de cette longue et âpre aventure humaine.

©KUB/Kultur Bretagne 2017

  • A partir du 15 décembre
  • Quai Duguay Trouin, Saint-Malo
  • Accès libre

Une création festival Bulles à croquer, co-produite par la ville de Plérin, le festival BD de Perros-Guirec et le festival Quai des Bulles de Saint-Malo.

En partenariat avec :